• --> --> --> --> --> --> -->--> --> --> --> -->--> --> --> --> --> -->--> -->

CTCP

Centre de Transformation et de Conservation des Produits

Le Gouvernement malgache a défini depuis décembre 2005 son Programme National de Développement Rural (PNDR), qui :

  • donne les orientations en terme de politique et d’organisation institutionnelle,
  • met en exergue la coordination et la cohérence des interventions des divers partenaires techniques et financiers,
  • fournit les éléments de suivi/évaluation stratégique et opérationnelle. Pour ce faire, il s’appuie sur la « Vision Madagascar Naturellement » et sur le « Madagascar Action Plan » (MAP).

Le Madagascar Action Plan prévoit des actions visant à promouvoir les exportations agro-alimentaires et à améliorer la qualité des produits. En effet, face à une demande intérieure encore faible, au déséquilibre de la balance commerciale et compte tenu de la place de l’agriculture dans l’économie nationale, le développement et la diversification des exportations agricoles sont essentiels au redressement économique de Madagascar.

Tout converge pour considérer qu’il est impératif de privilégier les actions en faveur du développement de l’agriculture et de l’agro-alimentaire.

Dans le contexte actuel on constate :

  • un renforcement des exigences réglementaires en matière de sécurité alimentaire ;
  • une mise en place de normes de qualité de plus en plus strictes, de la part des importateurs ;
  • une concurrence de plus en plus sévère sur les marchés, où l’offre malgache était dominante.

Les domaines d’intervention

Face à ces divers constats, il était impératif d’intervenir pour sécuriser les productions traditionnelles et appuyer la mise en place de nouvelles filières de production.
Des actions plus en aval des filières, visant à améliorer la qualité post récolte des produits et à diversifier la gamme des produits transformés doivent être initiées en impliquant l’ensemble des acteurs de ces filières.
Plusieurs demandes enregistrées au niveau du CTHT confirment ce point de vue. Celles-ci, formulées le plus souvent à titre individuel, permettent de définir trois axes porteurs d’avenir :

  • la transformation et la conservation des produits ;
  • le contrôle de la qualité des produits exportés et leur mise en conformité ;
  • la formation technique spécialisée.

Madagascar ne disposant pas de centre technique ou de recherche spécialisé dans ces domaines, il était souhaitable de les regrouper au sein d’une même structure physique de type Halle Technologique : le Centre de Transformation et de Conservation des Produits (CTCP), à l’image de celles réalisées en Tunisie, au Vietnam, etc.


Situation géographique

Le Centre de Transformation et de Conservation des Produits (CTCP) fait partie du CTHT. Il est situé dans le domaine de l’Ecole d’Application en Sciences et Techniques Agricoles (EASTA) à Analamalotra à 10 km au nord de Toamasina. Cette implantation doit permettre de redynamiser l’Ecole qui jusqu’à présent avait privilégié l’agriculture dans ses programmes de formation.

itinéraire ctcp